jeudi 17 octobre 2013

Indignation : lettre ouverte à Sophie Davant

Aujourd'hui, je me suis levée en retard pour regarder C'est au programme qui consacrait sa rubrique santé au SJSR. En me levant, comme tous les matins j'ai été faire un tour sur mon pc, et donc sur Facebook. Et là j'ai vu des commentaires négatifs sur cette émission, dans notre groupe de soutient ... Curieuse, j'ai donc été voir ma gentille télé pour lui demander de me montrer tout cela (merci la box qui enregistre et merci au Chéri qui a programmé ça hier soir ^^). 

Et là, c'est le drame ...




Indignation. C'est le mot.


Je suis en effet profondément indignée, sinon choquée, par le comportement de madame Sophie Davant. A ce point là ce n'est même plus de la désinvolture, c'est limite du je-m'en-foutisme. Pas loin du foutage de gueule caractérisé. Je me permets donc d'adresser à cette personne une lettre ouverte, même si je sais qu'il y a peu de chance qu'elle me lise ...


Madame Davant, 

Pourquoi donc faites-vous votre intéressante en coupant la parole sans cesse de votre chroniqueur qui essaye de nous défendre, nous les malades du SJSR ? Pourquoi l'avez vous coupé dans son élan en allant l'embrasser parce qu'il vous avait fait une remarque gentille, et de fait pourquoi l'avez vous de cette façon décrédibilisé ? 

Mais surtout, que vous a-t-il pris de rire ainsi pendant un sujet aussi sérieux ? Ne vous rendez-vous pas compte que, comme l'a si justement souligné votre aimable chroniqueur, 1 personne sur 10 en moyenne en souffre ? Trouvez-vous la souffrance quotidienne si amusante pour prendre cela avec une telle désinvolture ?

Madame, je ne vous cache pas que vous m'avez profondément outrée, et que votre image n'est vraiment pas terrible pour ceux qui comme moi pensait voir dans cette rubrique de ce jour un espoir de faire entendre notre souffrance. Vous vous êtes moquée de nous, de notre douleur, de notre mal-être.

Que croyez-vous que cette dame qui était au téléphone avec votre studio a pensé de vous ? Elle qui vous a confié ses malheurs, elle qui vous a dit qu'elle avait fini par craquer, qu'elle n'en pouvait plus, qu'elle ne trouvait pas de traitement adapté et que donc elle souffre encore et toujours, elle qui avait une fois si criante de vérité et qui ne cachait pas la douleur qui la torture chaque jour ... Que pensez-vous que ça a pu lui faire de voir que tandis qu'elle témoignait vous étiez en train de rire bêtement ? Est-ce ainsi qu'on vous a appris à travailler ? Vous qui animez des émissions dans lesquelles les gens se confient, vous confient leurs malheurs, est-ce ainsi que vous les respectez ?

Car oui, madame Davant, ce matin vous avez manqué de respect à cette dame, à votre chroniqueur, et à TOUTES les personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos ! Et cela, madame, est honteux et inacceptable de votre part !

Croyez-vous que nous, ces gens malades, trouvions drôle ce qui nous arrive ? Croyez-vous que nous trouvions amusant de ne pas pouvoir trouver le sommeil ? Croyez-vous que cela nous fait rire d'avoir de telles douleurs dans les membres que nous devons chaque nuit nous lever, bouger, et voir le temps passer sans dormir ? Croyez-vous que cela fasse rire nos proches, qu'ils trouvent drôle de nous voir fatigués, tristes, dépressifs pour beaucoup ? Pensez-vous que tout cela est si amusant ?

Madame Davant, une chose est sûre, c'est que ni vous ni vos proches n'avez encore du avoir de telles souffrances pour rire ainsi du malheur des gens devant des milliers de téléspectateurs ! Et même si aujourd'hui j'en viens à vous mépriser, je ne vous souhaite pas de subir ne serait-ce qu'une journée de ce que nous nous vivons tous les jours ! Mais si un jour vous deviez connaître une douleur similaire à la nôtre, je souhaite que vous vous souveniez de la façon dont vous avez traité notre maladie, et j'espère que ça vous fera réfléchir ...

Car nous, madame Davant, nous ne rions pas quand on nous parle du SJSR. 

Pour conclure, et même si je n'ai pas grand espoir que cela se produise un jour, j'ose penser que vous finirez par vous excuser à l'antenne de votre désinvolture et de votre attitude envers notre maladie. Cela, voyez-vous, pencherait grandement dans la balance et ferait sans doute de vous une personne appréciable.


En attendant, madame Davant, sachez qu'avez votre comportement de ce matin, vous avez sans aucun doute perdu bon nombre de téléspectateurs ...


A bon entendeur ...

PS : et on ne vous remercie pas non plus pour les coupures des passages importants qui ont été filmés ! (car oui, ne vous déplaise, nous connaissons Catherine !). Pas plus que pour l'oubli de parler ouvertement de l'AFE (chose qui devait être faite), ce qui n'aide pas les patients, non bien sûr, il faut absolument qu'ils passent par vous ...




Au passage, merci au chroniqueur Richard Zarzavatdjian d'avoir tenté de faire une rubrique correcte et sérieuse, malgré sa "patronne", et d'avoir essayé de faire comprendre que c'était une maladie source de grande souffrance, morale comme physique. Merci à vous monsieur, car même si vous avez eu recours à des raccourcis hasardeux et que le sujet n'a pas été traité de façon complète, vous avez au moins été sérieux à l'antenne, vous ... 




30 commentaires:

  1. je suis d'accord et meme si je ne suis pas atteinte de cette maladie je n'ai pas de mot pour qualifier l'attitude de Mme Davant !!!!

    RépondreSupprimer
  2. honte à cette personne (je ne l'appelle pas madame) elle ne sait pas de quoi elle parle et méprise les gens.
    merci pour votre lettre, elle reflète tous ce que je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'appelle madame que par politesse (et je trouve que le madame dans ce genre de lettre, ça donne encore plus de poids sur la chose ^^), mais le cœur n'y est pas ... Ma première réaction a été de penser "ba ma vieille, j'espère qu'un jour tu auras ça pour voir à quel point c'est pas drôle", mais en fait, je ne souhaite cette souffrance à personne.

      Supprimer
  3. Je vous soutiens et suis tout à fait d'accord avec vous ,car je souffre de cette maladie depuis l'âge de 20 ans !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre soutient ! Et bon courage ! Moi-même j'ai ça depuis l'enfance, avec de forts symptômes depuis mes 17 ans (et diagnostic à 22 ans ...), alors je vous comprend bien !

      Supprimer
  4. moi je suis atteinte du syndrome et en effet j'ai trouvé l'attitude de Sophie assez déplaçée !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. je suis moi même atteinte de cette maladie et oui ce sujet à été pris a legere et avec une telle desinvolture de la part de Sophie davant: une honte mais merci a Richard Zarzavatdjian d'avoir essayer de parler avec sérieux ! je suis deçu de Sophie davant et franchement j'espère qu'elle prendra le temps de lire ce courrier par respect pour les malades !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi, il serait bon que cette animatrice se remette en question, surtout vu le genre d'émissions qu'elle présente.

      Supprimer
  6. ma meilleure amie et atteinte de cette maladie et je peux témoigner de sa souffrance et du courage de sa famille , c'est tous le problème de ces maladies , physiquement ces personnes ont l'air d'aller bien mais ce sont des douleurs invisibles a l'oeil nu qui leur pourrissent la vie , je suis trés déçue de l'attitude de Sophie Davant que pourtant j'aimais beaucoup :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre meilleure amie a de la chance de vous avoir, vous semblez vous préoccuper d'elle grandement, et votre réaction montre que vous comprenez très bien notre problème. Cela fait plaisir de voir des non-malades touchés comme ça. Merci madame !

      Supprimer
  7. Quelle honte......pour nous malade c'est écœurant de voir un tel comportement, c'est là que l'on se rend compte que les personnes non touchés par la maladie se fichent royalement de notre cas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tout le monde, heureusement. Mais c'est vrai que ceux qui ne connaissent pas de près ou de loin quelqu'un qui est malade ne peut comprendre que difficilement ce qu'on ressent. Mais cela n'excuse pas ce genre de comportement.

      Supprimer
    2. moi je souffre de cette maladie et je voudrais que madame d avant passe une semaine avec les synthommes et cette souffrance que l ont endure des nuits entiere sans pouvoir dormir vous me decevez beaucoup vous avez pris la grosse tete jamais m delarue aurais fait ca j espere que le production vous feras faire des excuses

      Supprimer
  8. Je suis effarée qu' une présentatrice télé ose avoir un comportement de la sorte vis à vis de cette maladie. Personnellement en étant atteinte, je comprends l'indignation de la personne qui a écrit cette lettre et je la soutiens.

    RépondreSupprimer
  9. je suis atteinte aussi depuis l'âge de 25ans soit soit 48ans
    je sais de quoi je parle
    pour une fois encore on ne nous prends pas au sérieux ,et pourtant des bénévoles font un gros travail pour nous ,merci
    et cette personne se permet de nous ridiculiser!!!merci pour votre lettre Madame souhaitant qu'elle en ait la lecture ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'AFE et les autres associations de ce type dans le monde font beaucoup pour nous, c'est une chance vu le peu de médiatisation que nous pouvons avoir sur cette maladie.
      Et on espère tous que madame Davant aura vent de notre indignation, il serait bien, dans l'idéal, qu'elle fasse des excuses publiques (et des excuses particulière à Catherine Geyer, la dame interviewée, parce qu'ils ont omis des passages très important dans lesquels elle parlait de notre souffrance).

      Supprimer
  10. Bravo pour cette lettre ouverte. La base de tant de légèreté est l'ignorance, toujours l'ignorance .... L' AFE et tous ses adhérents luttent et travaillent pour que cette maladie se fasse connaitre .

    RépondreSupprimer
  11. Madame, ce que vous nous confiez là ne m'étonne pas. Je n'aime pas cette animatrice car, à part se regarder dans la caméra pour voir comment elle "rend", et rire bête à des blaques salaces, je le trouve inintéressante. Egocentrique et irrespectueuse, voilà tout ce qu'elle représente pour moi et beaucoup d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Egocentrique et irrespectueuse, effectivement avec cette émission là elle l'a prouvé : égocentrique en allant embrasser son chroniqueur qui l'avait félicitée, irrespectueuse par son attitude pendant qu'une téléspectatrice témoignait.

      Supprimer
  12. christelle Peverelli24 octobre 2013 à 09:02

    j'avais déjà marquer un commentaire en Anonyme car je ne savais pas qu'on pouvais mettre son nom! je suis malade de cette maladie depuis pas mal de temps mais décelé qu'en 2010 et il est vrai que dejà on en parle pas beaucoup et qu'on on nous offre la possibilité de parler de cette maladie cette animatrice qui pour moi a pris la grosse tête et fait ces emissions avec autant de legereté et un sarcasme franchement une honte! elle rigole de la souffrance des gens elle le fait parfois égelement dans "toute une histoire" et comment peut-on rire de ce que les gens comme nous vivons c'est très dur a vivre, les gens ne nous comprenne pas et si en plus a la tv on en rigole mais ou va t'on!!!! moi j'ai la chance d'avoir ma meilleure amie qui justement vous a mis un mot et des proches qui arrive a comprendre mes souffrances malgré que je cache au maxi pour ne pas les embetté sa se voit mais jamais on en a rigolé ou pris avec tant de mepris! je vous remercie de cette lettre ouverte qui j'espère lui parviendra ! merci a vous de cette lettre et je vous dit courage a vs aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre témoignage, et bon courage à vous ! J'espère en effet que ces mots finiront par lui parvenir ...

      Supprimer
  13. Moi, je trouve que cette dame de la télé, (malgré des heures de séances de maquillage, et j'imagine de chirurgie esthétique), a les mêmes poches sous les yeux et les mêmes cernes que moi tous les matins après avoir passé une courte nuit.
    Comme quoi...

    RépondreSupprimer
  14. Je ne comprends pas Madame DAVANT. Elle n'est pas seule sur le plateau. Elle est entourée de chroniqueurs talentueux comme Christelle Ballestrero et Damien Thevenot que j'aime beaucoup et je ne suis pas la seule, sans parler de tous ces spécialistes et grands professionnels qui ont tant de choses à nous apprendre ! Elle se permets de leur couper la parole pour faire des blagues qui n'amusent qu'elle. On perd ensuite le fil de ce que disait l'invité. Si elle veut jouer les stars qu'elle reste seule sur le plateau et qu'elle se fasse rire toute seule !

    RépondreSupprimer
  15. Il y a parfois des animateurs qui ne devraient pas l'être .
    Mme Davant se regarde même dans le regard des gens qui a peu de vie pour elle ..
    je suis d accord avec vous ....
    qu elle s admire toute seule ou qu'elle apprenne un peu l'humanité.
    et qu'on ne la subisse plus.

    RépondreSupprimer
  16. Prétentieuse, méprisante, omnibulée par son nombril : mme Davant ne s'émeut que pour des sujets qui la touchent de près ou de loin et n'est aimable, en bonne jalouse, qu'avec les femmes ni trop jolies, ni trop jeunes ( : cela se constate dans son émission "c'est au programme", ou elle prends des airs froids et pincés dès qu'elle est en face d'une jeune, mince et ( ou ) ravissante personne : c'en est meme ridicule ! ) ...si elle n'est pas capable, ( elle qui se considère comme une "grande professionnelle" !!! ), de résister à ses petits rires débiles quand on parle de la souffrance de certaines personnes : qu'elle prenne sa retraite !!!! Son cou tout fripé prouve qu' elle est en age de la prendre... et son mépris pour certains télespectateurs et son narcissisme ne manqueront pas au " Paf " !!!

    RépondreSupprimer
  17. wouaw je suis impressionnée vraiment par vos commentaires negatif sur une seul et meme personne vous etes des exemples pour moi . On vois bien la les belles personnes que vous etes ! et je trouve qu il y a pas que vos jambes qui sont LOURDES

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très cher Anonyme,

      Tout d'abord, nous ne souffrons pas de "jambes lourdes" mais de la Maladie de Willis-Ekbom, appelée aussi "syndrome des jambes sans repos". Les jambes lourdes, c'est tout à fait autre chose, et c'est bien souvent causé simplement par une mauvaise circulation sanguine. Et vu cet amalgame que vous faites, je pense pouvoir aisément dire que vous ne souffrez pas du SJSR et ne connaissez personne qui en souffre véritablement, auquel cas vous auriez pu comprendre notre indignation.
      Je suppose également que vous n'avez pas vu cette émission précisément sinon vous auriez pu vous aussi constater l'attitude déplorable de madame Davant.

      Car que cela vous plaise ou non, que vous soyez fan de cette personne ou non, elle a bel et bien totalement manqué de respect aux malades que nous sommes, en prenant à la légère une maladie grave et pour le moment incurable, qui conduit régulièrement des gens au suicide et qui rend dépressif la plupart des gens qui en sont touchés. c'est une maladie qui ne fait pas rire, bien au contraire, et qui, par la méconnaissance des médias à son sujet est trop souvent tournée au ridicule ou amalgamée avec d'autres pathologie comme vous venez de le faire éhontément.

      Alors oui, peut être certains y sont allés fort dans leurs propos contre madame Davant, mais ce qui est sûr c'est que si vous nous trouvez là méprisables, elle a eu bien plus de mépris pour nous que nous en avons eu pour elle. Car nous ne méritions pas un tel manque de respect, de même que son chroniqueur ne méritait pas un tel manque de respect alors qu'il tentait de faire son sujet. Elle, en revanche, ne mérite pas qu'on la respecte à cause de cela.

      Bien à vous, Anonyme parmi les anonymes.
      Nous au moins assumons ...

      Supprimer
  18. Bonjour , alors en fait sachez que je ne suis fan de personne encore moins de personnalités publique , je n aime ni n apprecie pas particulierement sophie davant , je ne connais pas votre maladie non plus et se n est pas ça qui m a fait réagir . En revanche je trouve que certain commentaires sont quand meme assez violent . Alors je compatis a votre douleur mais est ce que c est possible de donner son point de vue sans automatiquement etre aussi violent ca m a donner l impression que si elle avait été devant vous tous , vous l auriez presque passer a tabac . C est la forme qui m a fait reagir pas le fond . Cordialement Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas responsable des propos des gens. Mais je comprend leur colère, ayant regardé cette émission et ayant été scandalisée, choquée, ulcérée par cette attitude : alors que son chroniqueur tentait de faire son travail, en étant déjà pas hyper clair et en faisant quelques erreurs, Madame Davant s'est permise de rire, de faire des blagues, de couper la parole, de ne pas prendre au sérieux une maladie qui touche tout de même au moins 10% de la population mondiale ! On ne se permettrait pas ce comportement en public, sur un plateau TV, au sujet du cancer ou du HIV, ou encore sur Alzheimer ou la mucoviscidose, ce n'est pas normal que d'autres pathologies tout aussi incurable et difficiles à gérer soient ainsi tournée en ridicule et par ce biais des milliers de patients méprisés.
      Donc oui, nous sommes en colère contre cette personne, qui n'ne est pas à son coup d'essai vu qu'elle se marre beaucoup pour rien en plateau et tourne presque tout au ridicule ...
      Si certains ont été très dur (et je n'ai pas publié certains commentaires vraiment mauvais et horribles) c'est parce que la colère était elle-même à un haut niveau.

      Supprimer
  19. Une très mauvaise présentatrice, très irrespectueuse. Le pire dans tous cà, c'est qu'elle est très susceptible face à ce qui peut se dire sur elle sur son plateau.

    Je l'ai surprise par hasard dans une de ses émissions à s'énerver après un chroniqueur ou un invité, parcequ'il a dit quelque chose qui ne lui as pas plus.

    C'est l'hôpital qui se fiche de la charité.

    RépondreSupprimer

Et vous ?