mardi 8 juillet 2014

Mon huile "prodigieuse" et mes cachetons de plantes ...

Ne vous laissez pas avoir par mon titre : point de remède miracle ici. Aujourd'hui, je vais simplement vous parler de deux petites découvertes que j'ai faite et qui, il faut bien l'avouer, complète parfaitement mon traitement et me permet d'avoir des nuits sans trop de réveils et sans galère pour trouver le sommeil. Du moins en général, car c'est n'est pas tous les jours efficace. Mais comme il y a beaucoup plus de positif que de négatif, je partage !



Je rassure tout le monde : tout ce dont je vais parler aujourd'hui est fait à base de plantes, c'est naturel, et pour moi c'est même bio ! Et il n'y a aucune contre-indication avec les différents traitements médicamenteux existants pour notre maladie. 



Tout à commencé quand mon homme s'est mis à me masser les jambes le soir, avant que je me couche. D'abord c'était avec une "bête" huile de massage neutre. Je n'avais donc que la seule action de masser qui me faisait du bien, mais si je ne m'endormais pas vite ça n'était pas hyper efficace. Quand cette huile a été finie, il est passé à son huile à l'arnica. Là, il y a eu un mieux. Les massages devenaient enfin efficaces ! Quand cette deuxième huile a été vidée jusqu'à la dernière goutte, on est passé à une huile décontractante au cyprès. Et là, bon sang, quel progrès ! Presque aucune douleur jusqu'à ce que je trouve le sommeil, et je recommençais enfin à retrouver un bon rythme de sommeil.

En parallèle, nous avons acheté des cachets à la valériane et au houblon pour lutter contre mes insomnie et mes difficultés à trouver le sommeil. C'est deux plantes sont réputées pour favoriser le sommeil, et c'est le cas : depuis plus d'un mois que j'en prend, je m'endors vite et je me réveille très rarement avant 5h du matin (et les fois où je me réveille, c'est plus souvent à cause d'une monstrueuse envie d'aller aux toilettes qu'à cause de mes jambes ^^). Les avantages : ce ne sont que des plantes, inoffensives, et en plus la boite que je prend est produite et certifiée "agriculture biologique", mais surtout, l'efficacité est réelle et sans aucune accoutumance ni dépendance. Les inconvénients : à part le goût pas terrible sur la langue, et la grosseur des cachets pas toujours faciles à avaler quand on a par exemple mal à la gorge, je ne vois aucun inconvénients qui pèse dans la balance !

Mais revenons à mon huile !

Il y a quelques mois, quand nous avions commencé l'huile de cyprès, nous avons également fait l'acquisition d'un livre plus qu'utile : Ma Bible des Huiles Essentielles, par Danièle Festy. Vous le savez (et si ce n'est pas le cas, après ça vous le saurez), je suis adepte des "médecines douces" et des produits naturels. Et ma mère m'a depuis longtemps convaincue de l'efficacité et de l'utilité des huiles essentielles. Ce livre est très bien fait, très complet, bref, je devais l'avoir ^^. Mais surtout, j'ai eu une très bonne surprise : à l'intérieur se cache une recette pour ... les jambes sans repos ! Bon, ne cherchez pas un miracle, dans ce livre c'est simplement l'expression utilisée pour parler des impatiences. La recette parle même de "recommencer tous les soirs jusqu'à la disparition des impatiences" ... Nous savons tous que c'est ce que nous désirons ardemment mais que les jambes sans repos, ça ne disparaît pas comme ça. Soit. En dehors de ça, cette page reste utile et la recette peut servir. Car oui, le massage des jambes avant de se coucher est bénéfique (surtout lorsqu'il est fait par quelqu'un d'autre ^^) et oui, il y a des huiles essentielles qui sont bonnes pour nous.

La recette préconisée dans ce livre est la suivante :
En massage (de bas en haut, des chevilles vers les cuisses) avant le coucher, mélangez

  • Huile Essentielle de lavande officinale (lavande vraie, lavendula angustifolia) : 1 goutte
  • Huile Essentielle de marjolaine (à coquilles, origanum marjolana) : 2 gouttes
  • Huile Essentielle de cyprès (toujours vert, cupressus sempervirens) : 3 gouttes
  • Huile Végétale d'arnica : 1 cuillère à soupe (environ 10 ml)
En lisant cette recette, j'ai vite compris pourquoi les huiles à l'arnica et au cyprès m'avaient fait du bien. Mais pourquoi sont-elles efficaces et surtout, quels effets ont tous ces ingrédients, au juste ?
  • Le cyprès toujours vert d'abord. Outre son pouvoir antitussif et décongestionnant, ce qui nous intéresse ici est sa capacité à favoriser la circulation en général et à activer la circulation veineuse. L'allié des jambes lourdes, en somme. Attention cependant : son huile essentielle (à ne pas confondre avec le cyprès bleu, très toxique) est interdite durant grossesse et allaitement ... comme beaucoup d'huiles essentielles, cela dit.
  • La lavande officinale, ou lavande vraie, est quant à elle bonne pour nos nerfs : sa spécialité première est de traiter les troubles d'origine nerveuse ... Elle apaise les nerfs et détend les muscles, elle est sédative et régule le système nerveux, elle est antidépressive, bref, un "ingrédient miracle" pour nous ! Et elle ne présente aucune contre-indication ! Cette huile devrait d'ailleurs être dans votre trousse à pharmacie, car elle a encore bien d'autres utilités ... Par contre, elle est assez desséchante, donc il vaut mieux l'utilisée diluée dans une huile végétale, mais elle est tolérée par tout le monde, même les bébés !
  • La marjolaine à coquilles (ou marjolaine des jardins) est l'alliée de TOUTES les maladies d'origine nerveuse. Là, on est en plein dedans ! Elle est puissante sur les nerfs : elle favorise un sommeil naturel et réparateur, elle lutte contre l'irritabilité, elle est sédative elle aussi, elle est efficace contre les troubles de l'humeur (mesdames, pensez-y pour la ménopause !) et il n'y a pas de contre-indication, simplement, comme elle peut être sensibilisante pure, il est conseillé de toujours la diluer à 50% dans une huile végétale. 
  • Et l'arnica dans tout ça ? C'est tout simplement l'alliée des coups et des douleurs musculaires. Mais l'application qui nous intéresse c'est pour la décontraction des muscles.

Voyant que mon huile décontractante au cyprès allait bientôt toucher le fond, j'ai donc décidé de créer mon huile de massage en suivant cette recette. Je suis allée pour cela sur le site de la boutique en ligne Aroma-Zone, spécialisée dans les produits bio et naturel et la préparation de cosmétiques fait maison. Ils ont notamment une large gamme d'huiles essentielles et d'huiles végétales. Malheureusement, ils n'ont pas d'huile végétale d'arnica mais seulement un macérât huileux d'arnica, plus cher que l'huile. Et n'ayant pas trop de sous à dépenser, j'ai adapté la recette pour 100 ml en prenant une huile de massage neutre et bon marché comme base, et en ne mettant qu'un peu de macérât huileux d'arnica que j'ai complété avec la même quantité de macérât huileux de millepertuis. Pourquoi le millepertuis ? Pour ses vertus anti-déprime et calmante sur les nerfs. Ce qui fait de mon huile de massage un vrai cocktail de bien être ! Attention cependant si jamais vous suivez ma recette : l'huile de millepertuis est réputée photosensibilisante, il faut donc éviter de l'appliquer avant une exposition au soleil ! 

Voici donc ma petite recette, pour un produit fini de 150 ml (pensez à prendre un flacon en conséquence, de préférence opaque ou spécialement conçu pour stopper les UV qui nuiraient à la qualité de l'huile) :
  • 100 ml d'Huile Végétale d'Abricot bio (base pour massage, neutre, je l'ai prise car elle n'est pas trop chère et qu'en plus elle prépare au bronzage, idéal pour mes jambes blanches, mais on peut la remplacer par autre chose évidemment)
  • 10 ml de macérât huileux d'Arnica bio
  • 10 ml de macérât huileux de millepertuis bio (ATTENTION : le millepertuis peut être contre-indiqué avec certaines contraceptions, donc n'ne mettez pas plus et/ou renseignez-vous, on ne sait jamais !)
  • 10 gouttes d'Huile Essentielle de lavande vraie Bulgarie Bio
  • 20 gouttes d'Huile Essentielle de marjolaine à coquilles
  • 30 gouttes d'Huile Essentielle de cyprès toujours vert
  • * (facultatif) * 30 ml d'Huile Végétale de souchet bio : là, aucun intérêt pour la maladie de Willis-Ekbom, le souchet est simplement un actif anti-repousse pour les poils, j'ai donc joint l'utile à l'agréable en ajoutant cet ingrédient qui ne change rien au pouvoir des autres.
Toutes ces huiles se mélangent à merveille, et si l'odeur est assez étrange au début, elle n'est pas trop forte (l'arnica prenant le dessus sur les autres). Un bon point : même si elle pénètre assez vite, c'est un plaisir à manier, et au final il n'en faut pas beaucoup pour chaque jambe. 

J'ai commencé à appliquer ce mélange - enfin, plutôt, mon chéri à commencé à me masser avec ^^ - le 30 juin 2014, soit il y a aujourd'hui une semaine. C'est encore un peu tôt pour savoir si elle est plus efficace que mes simples huile à l'arnica ou au cyprès, mais c'est indéniable qu'elle est au moins autant efficace ! Et complétée avec mes cachets à la valériane et au houblon, je passe déjà de meilleures nuits qu'il y a quelques mois. Résultat : j'ai pu réduire les doses de pramipexole (avec l'avis favorable de mon médecin, bien sûr), passant de 2 comprimés par soir à 1 et demi ! Un beau progrès dont je suis particulièrement fière et heureuse !

Evidemment, il faut noter que ce ne sera peut être pas aussi efficace pour tout le monde. Mais si jamais vous essayez "mon" huile et que ça vous aide, c'est toujours ça de pris sur la maladie !


Bonne journée à vous tous !





PS : voici pour information le coût de tout cela sur Aroma-Zone
  • 100 ml d'Huile Végétale d'Abricot bio : 6,50€ (la version non-bio est à 4,90€)
  • 10 ml de macérât huileux d'Arnica bio : 1,25€ la dosette (9,50€ les 100 ml, à terme c'est donc moins cher, car pour 10 dosettes il faudra débourser 12,50€ !)
  • 10 ml de macérât huileux de millepertuis bio : 1,50€ la dosette (9,90€ les 100 ml, idem, moins cher à terme, 15€ les 10 dosettes)
  • 10 gouttes d'Huile Essentielle de lavande vraie Bulgarie Bio : 4,20€ les 10 ml (sachant qu'on a 35 gouttes environ pour 1 ml, les 10 gouttes coûtent 0,12€ !)
  • 20 gouttes d'Huile Essentielle de marjolaine à coquilles : 3,90€ les 10 ml (soit 0,22€ pour une préparation)
  • 30 gouttes d'Huile Essentielle de cyprès toujours vert : 2,50€ les 10 ml (soit 0,21€ pour une préparation)
  • * (facultatif) * 30 ml d'Huile Végétale de souchet bio : 3,90€
  • 1 flacon PETR (pour protéger l'huile contre les UV) 200 ml (pas de flacon de ce type en 150 ml, c'est soit 100, soit 200 ou 250) sans capsule type 24/410 : 0,65€
  • 1 pompe savon (très pratique pour ce type d'huile, avec cran de sécurité) type 24/410 : 0,80€
Soit, en tout pour mon flacon rempli de mes 150 ml d'huile : 15,15€
Mais, si on prend en compte, pour les autres fois, qu'il n'y a pas le flaconnage à acheter, et que je prend les 100 ml pour les macérâts, alors le coût de revient passera à 12,89€ ! Et même à 8,99€ si vous ne prenez pas l'huile de Souchet ! Bien sûr le prix changera également en fonction de l'huile de base que vous aurez choisi ... Je n'ai pas choisi la moins chères, et il y en a de beaucoup plus chères.
Sachant qu'ne plus les trois huiles essentielles peuvent vous être utiles pour bien d'autres choses ...
Bien sûr, Aroma-Zone n'est pas l'unique solution, les huiles essentielles ça se trouve aussi en pharmacie ^^. Reste que AZ est une référence en cosmétique bio et fait-maison.


Quant à mes cachets valériane/houblon, je les ai simplement achetée dans une supérette, dans le rayon des compléments alimentaires ^^.

6 commentaires:

  1. Je vais tester! Merci mille fois pour cette recette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Si ça peut servir à d'autres, tant mieux !

      Supprimer
    2. Hello chère Amélie,

      Mais ton blog est formidable. Très clair, très précis, facile à lire. que du bonheur. Merci d'avoir pris le temps de le créer :-)
      MES QUESTIONS :
      1/ mon fiston de 9 ans est aussi atteint de SJSR (sifrol LP 0.26) et avec ce médoc, ça va bien mieux !! Mais j'aimerais m'attaquer à source cad ces gambettes donc arrow sur ta petite création d'huiles. Pour son âge, dois-je garder les mêmes quantités ? diluer un peu plus ?
      2/ Cela fait maintenant 2 ans, ton petit mélange est-il toujours efficace ?

      Supprimer
    3. Bonjour !

      1/ la source ce ne sont pas les jambes, c'est neurologique. Malheureusement, en létat actuel de la recherche sur cette maladie dont on ne connaît que trop peu le fonctionnement, on ne peut "soigner" que les symptômes, pas la maladie elle-même.
      Pour le fiston, il faudrait plutôt poser la question du dosage à un.e pharmacien.ne pour plus de sécurité (même si à 9 ans je pense que le dosage ne doit pas être éloigné de celui pour adulte, c'est surtout avec les très jeunes enfants qu'il faut faire attention, mais dans le doute ^^). Diluer peut être une bonne idée, je ne saurais me prononcer à ce sujet.

      2/ Je l'utilise moins, car avec ma machine qui refroidit mes jambes j'en ai au final plus vraiment besoin. Mais quand je l'utilise, c'est toujours aussi efficace.
      A savoir que ce genre de chose créent aussi un "effet placebo". Le fait d'être massé procure du plaisir et ça aide ;) Sans compter que dans l'affaire, ce n'est pas que l'huile en elle-même qui est efficace mais aussi le massage (du bas vers le haut, en appuyant assez fermement sur le muscle). Il est fort possible qu'avec une bête huile de massage on obtienne le même résultat. Bien sûr, les huiles ont leur efficacité, mais vu que la maladie est neurologique, ces effets sont assez limités (et dépendent aussi de la sensibilité de la personne).


      Voilà, en espérant avoir aidé ;)
      Et merci pour les compliments sur le blog !

      Supprimer
    4. Hello Amélie,

      Et oui, c'est vrai, il y a le sur-tapis refroidissant. Alors, après un peu plus d'1 an d'utilisation, a priori, tu sembles dithyrambique sur le sujet :-). Tu me le conseilles pour ces petites gambettes ?

      Supprimer
    5. J'en parle parce que je le trouve fantastique, malgré quelques ratés (à cause de la mauvaise ventilation de notre chambre, quand il fait trop chaud il surchauffe et "plante", du coup c'est avec un ventilo dirigé dessus en été, mais on s'y fait).
      C'est un gros investissement, donc avant tout il faudrait être sûr que le froid le soulage. Si c'est le cas, je pense vraiment que c'est un bon investissement, car au-delà de son effet sur les symptômes du SJSR, il peut être utile pour autre chose (comme ça va jusqu'à 48°C, en cas de mal de dos par exemple, ça fait un bien fou ! Je l'ai même utilisé pour réchauffer un chiot qui faisait une légère hypothermie...). Sincèrement, je sais que quand j'aurais des enfants, s'ils ont cette maladie et qu'il n'existe toujours pas de traitement, je ferais cet achat. Je préfère largement dépenser plusieurs centaines d'euros dans un surmatelas climatisé que de le faire dans des médicaments qui ont beaucoup d'effets secondaires difficiles à gérer.
      Je ne pousse pas à l'achat bien sûr (d'autant que je n'ai strictement rien à y gagner ^^), mais je suis réellement convaincue par cette machine. Il faut tout de même garder à l'esprit qu'avec cette maladie, ce qui marche pour les uns peut être inutile voire insupportable pour les autres... (cela dit, Climsom pratique le "satisfait ou remboursé" sur 30 jours, et 1 mois c'est largement suffisant pour se faire une idée de l'efficacité du truc).

      Supprimer

Et vous ?