dimanche 20 juillet 2014

Quand Climsom veut refroidir mes jambes ...

Le 3 Juillet dernier, j'ai découvert dans ma boite mail un message qui a suscité très vivement mon intérêt ... Lucrèce, de la firme Climsom, m'a en effet contactée pour me demander si j'accepterais de tester un de leurs produits dans le cadre de ma pathologie, à savoir les jambes sans repos. Tout cela gratuitement, et sans engagement de ma part autre que celle de leur faire un retour précis de mon expérience.

Le produit en question : un surmatelas à température réglable, pouvant procurer du très chaud comme du très froid. Pour ce test précisément, c'est la fonction refroidissante qui nous intéresse. Car chez Climsom, ils savent que nous autres, malades atteints du sjsr, on recherche souvent le froid pour calmer les symptômes qui nous empoisonnent la vie. Notamment avec les chaleurs de l'été.



Voici en quelques mots ce que m'a expliqué Lucrèce :
[Le surmatelas] était au départ adressé aux personnes souffrant de problèmes de jambes lourdes ou d’insomnies. Mais depuis quelques années nous avons de plus en plus d’utilisateurs revenant vers nous pour nous indiquer que le surmatelas leur faisait un bien fou pour leurs jambes sans repos. Nous avons même quelques témoignages qui vont dans ce sens. 
La maladie de Willis Ekbom est une maladie que nous connaissons peu et sans le retour de nos clients nous ne saurions même pas que le surmatelas pouvait être bénéfique. En faisant quelques recherches et sur les indications de clients, le frais semble en effet calmer les impatiences.
Notre motivation est toujours d’apporter du bien-être à nos clients, au-delà de ce que notre activité d’ecommerce représente.
Les quelques clients souffrant de ce problème et qui nous ont contacté avaient eu des difficultés avant de trouver le surmatelas et regrettaient de ne pas en avoir entendu parler auparavant. Comme nous ne sommes pas médecins et avons une expérience limitée sur le sujet, nous pensons que les personnes les plus à même de faire le test et d’en parler sont, comme vous, des personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos. 

J'ai donc accepté de faire ce test, premièrement parce que, je dois l'avouer - et je ne l'ai pas caché à cette personne - le surmatelas est assez cher et donc pouvoir ne profiter gratuitement est toujours appréciable (d'autant que si le test est concluant, je peux le garder ^^) mais aussi et surtout pour vous ! Oui, pour faire un retour précis de ce produit, pour avoir une chance de vous faire partager cette expérience et peut être en aider quelques uns parmi vous, qui sait ...

Ainsi donc, je donnais mon accord le 11 Juillet, et le 15 Juillet Lucrèce m'annonçait l'envoi du colis, que j'ai reçu chez moi, en Belgique, le 18 Juillet. Je dois déjà constater qu'en plus d'être sympathique et agréable au contact, chez Climsom on est aussi rapides et on a le sens du service bien fait.

Maintenant, entrons dans le vif du sujet !

Climsom est donc une société française qui, à l'aide d'un phlébologue, le Dr Tamburini, un surmatelas climatisé qui permet d'aller de 15 à 48°C ! Il est composé de tubulures en silicone dans lesquelles circule de l'eau (à la température souhaitée donc). Mais qui de mieux que Lucrèce, justement, pour vous expliquer ? Voilà son interview sur SudRadio, la radio du Hainaut, en Belgique ^^ ainsi que d'autres passages dans les médias :

http://www.climsom.com/fra/ClimsomMedia.php

Comme vous pouvez l'entendre : c'est breveté ET reconnu dans le monde médical concernant la qualité du sommeil, vous comprendrez pourquoi j'y suis allée les yeux presque fermés ^^. Et donc, voici ce que je vais tester (ou plus exactement, ce que je teste depuis vendredi soir ^^) :









Voici ce qu'en dis, encore, Lucrèce :

Je vais vous faire parvenir la version Climsom Intense. Je pense que celle-ci vous permettra de réaliser le test de manière idéale. Déjà parce que le surmatelas fait 70x100 cm donc vous ne dérangez pas votre ami si celui-ci n’a pas envie de partager vos expériences fraicheur pendant la nuit ;) Ensuite le surmatelas permet de positionner la fraîcheur de manière localisée sur les jambes, et en tant qu’utilisatrice aussi (mais dans mon cas plus pour les jambes lourdes) je ne trouve pas ça toujours agréable d’avoir du froid sur tout le corps (hors période de canicule bien sûr !).Le surmatelas Intense présente aussi comme avantage de pouvoir être utilisé avec ou sans sa housse, que vous pourrez juste enlever pour utiliser directement le surmatelas en silicone à l’intérieur.Cela vous permettra d’atteindre des températures plus fraiches et de manière plus intense. Comme nous avons à la fois des témoignages de personnes ayant le syndrome des jambes sans repos pour qui 23°C est suffisamment frais et d’autres qui ont besoin de 15°C, la version Intense permet de s’adapter à toutes les sensibilités thermiques !

Effectivement, mon compagnon n'aimant pas trop avoir du froid sur les jambes et recherchant au contraire la chaleur (enfin, pas trop en ce moment ^^), ce surmatelas semblait le mieux adapté, et il l'est réellement. Seul petit hic : je suis petite et nous n'avons pas un lit très large, donc je dois laisser le surmatelas "déborder" sur le côté extérieur et au pied du lit, pour ne pas empiéter sur le côté du lit de Monsieur et ne pas avoir les fesses gelées ^^.

Autres constatations de ces deux premières nuits :

  • L'appareil ne fait pas plus de bruit qu'un ventilateur, d'ailleurs, son bruit est presque caché par celui de notre ventilateur ^^.
  • Mon lit étant bas, je ne peux pas cacher l'appareil dessous (à cause surtout de la poignée de transport, sans elle je pourrais) et donc ça prend un peu de place (pas beaucoup hein) et ça m'empêche d'atténuer le bruit justement (pour quand il n'y a pas le ventilo en route). Mais bon, ce problème sera probablement de l'histoire ancienne quand on changera notre lit fatigué !
  • Avec la température ambiante élevée (30°C hier soir), l'appareil met du temps pour descendre en dessous de 23°C. 
  • Bon point : il ne bouge presque pas durant la nuit (et le peu qu'il bouge c'est parce que moi-même je bouge énormément). Très bon point, en fait !
  • La télécommande est foutrement pratique ! Dommage par contre qu'elle n'indique pas la température exacte indiquée par l'appareil ... 
  • Il y a une fonction différée, pour la mise en route ou l'arrêt de l'appareil : comme l'explique Lucrèce pour SudRadio, on peut programmer l'arrêt jusqu'à 12h après la mise en route, pour par exemple le faire s'éteindre après avoir retrouvé les bras de Morphée. Ou à l'inverse, le mettre en route pour refroidir le lit, l'éteindre au coucher, et le programmer pour qu'il se rallume plus tard, quand on sait qu'on va se réveiller ... Très pratique !
  • Enfin, l'appareil se met en marche très facilement, le mode d'emploi est très simple tout comme la marche à suivre. Très facile d'utilisation donc.
Mais le test en lui-même porte surtout sur les réels bienfaits que le surmatelas peut apporter - ou pas - aux malades du sjsr. C'est pourquoi je ferais ce test "avec vous" en vous faisant un retour chaque semaine. Je vous donne donc rendez-vous le 25 Juillet pour mon compte-rendu des 7 premières nuits avec Climsom !




2 commentaires:

  1. Et bien avec le surmatelas rafraichissant donne une sensation divinement agréable grâce à l'eau qui circule à l'intérieur. Ce mode de rafraichissement et de réchauffement n'a rien à voir avec les versions électriques que l'on connait notamment pour les couvertures chauffantes.D'ailleurs il y a plus d'info sur ce gadget sur http://surmatelas.confort-domicile.com/ si vous n'êtes pas encore convaincu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous commentez-là le tout premier article à ce sujet, j'en ai fait d'autres et cela fait maintenant un an que je l'utilise, et j'ne ai été satisfaite dès la première nuit (je le dis aussi ^^).
      Mais pour moi ce n'est pas un "gadget", bien loin de là, pour moi c'est presque vital puisque sans cet appareil je ne pourrais simplement pas dormir, surtout depuis que j'ai arrêté mon traitement.

      Supprimer

Et vous ?