mercredi 31 décembre 2014

Test du surmatelas climatisé Climsom Intense : 5 mois après ! (+ code promo)

Bonjour à toutes et à tous !

Comme promis je reviens (encore) vous parler du test que j'effectue pour Climsom. Promis, après je vous laisse tranquilles ! J'avais d'abord voulu faire un article "un mois après" mais au final, j'ai pensé qu'il serait plus judicieux de vous donner un suivi à long terme. Pour rappel, je testais le Surmatelas climatisé Climsom Intense, et j'avais donc fait des rapports au bout d'une semaine, deux semaines et trois semaines d'utilisation.

Je rappelle à nouveau que je ne suis pas sponsorisée ni payée par la société Climsom, que je n'étais d'ailleurs pas tenue de faire un article (et donc encore moins 5 ^^) sur eux et leur produit, et que donc tout ce que j'écris depuis Juillet 2014 est uniquement MON ressenti personnel sur MON expérience de ce surmatelas. Si ça avait été inefficace, je l'aurais dit aussi, sans hésiter (mais ça n'aurais pris qu'un article, je suppose ^^).

Je rappelle également que tout ce que je raconte ici n'est pas à prendre pour argent comptant : ce n'est pas parce que c'est efficace pour moi que cela le sera forcément pour vous. Donc si jamais vous vous offrez un surmatelas suite à la lecture de mon blog et que cela ne vous aide pas, merci de ne pas vous retourner contre moi !

Les recommandations faites, passons à mon bilan après cinq mois d'utilisation !



Cela fait donc à présent cinq mois que j'utilise quotidiennement le surmatelas climatisé que m'a envoyé Climsom. Comme promis par leur intermédiaire lors de notre contact, j'ai pu garder, sans aucun frais, l'appareil pour mon utilisation personnelle, et j'ai eu, comme promis toujours, le code promo, mais ça j'y reviendrais en fin d'article ...

Si vous avez déjà lu mes précédents articles sur le sujet, il n'y a rien de bien nouveau : mon avis n'a pas changé, je suis toujours aussi ravie de ce surmatelas. mais concrètement, et pour ceux qui n'auraient pas envie de tout lire, voici globalement les bons et mauvais points de cet appareil. Précision : ces points positifs et négatifs ne concernent que l'appareillage en lui-même, pas ses effets sur moi, ça j'y reviendrais ensuite.


Les Moins, d'abord, parce que pour moi le négatif est vite balayé par le positif :

- Le bruit : quand on ne supporte pas le bruit d'un ventilo, par exemple, je peux concevoir que le Climsom soit assez désagréable. Quand le moteur est à son "rythme de croisière", ça va encore, mais quand il se remet en route à fond (pour refroidir plus fort par exemple, notre température corporelle faisant monter celle du surmatelas par moment) là ça peut devenir ingérable si on a l'oreille (et le sommeil) fragile. 
- La lumière : et oui, l'appareil reste lumineux une fois mis en marche, et là aussi, on peut comprendre que certaines personnes ne supportent pas ça. personnellement, ne pouvant dormir dans le noir complet, ça ne me gêne pas, mais chacun ses goûts et seuils de tolérance ^^. A noter cependant que, ayant rapporté cela dans mes échanges avec la firme, Climsom penche justement sur cela pour tenter d'améliorer les choses. Bon point pour eux !
- L'absence de fixation : ça bouge ... Surtout si on le met avec la face matelassée au-dessus (dans l'autre sens, ça accroche mieux au matelas). Si on bouge beaucoup la nuit, au matin on peut se retrouver avec le tout en travers ... Pas toujours génial.
- La taille du surmatelas : j'ai eut le plus petit, le pack Intense. Il est conçu pour une seule personne et ne prend que les jambes. Sauf que je ne mesure que 1m65, et si je met le surmatelas en entier sur le bas de mon lit, ça me refroidit aussi les cuisses et les fesses ... ce qui est assez désagréable. Du coup je suis obligée de coincer une partie du surmatelas entre mon matelas et le pied de mon lit, pour qu'il arrive à mi-cuisse maximum ... Cela dit, comme ça au moins il ne bouge pas du tout !
- Le coût : certes, je ne l'ai pas payé, mais quand je vois que ça revient à plus de 300€, je me dit que si je n'avais pas eu ce contact et la chance de réaliser ce test, je ne l'aurais sans doute pas acheté ...
- Ce qui se passe dans le réservoir, surtout avec de l'eau non-déminéralisée : au bout d'un à trois mois on se retrouve avec des saletés, des sortes d'algues microscopiques, ce qui oblige à vidanger le tout régulièrement. Pas super ... Le truc doit pas être hyper étanche et des choses de notre environnement doivent entrer dedans, j'imagine ...
- La vidange, justement : impossible, à faire seule. Faut que quelqu'un tienne le matelas en hauteur pendant qu'un autre tient le tuyau et le vidange. Pour le réservoir, là c'est facile seul par contre. Bon, après, on ne vidange pas tous les jours non plus ^^ Et personnellement je trouve la petite clé pour vidanger trop petite, parfois c'est un peu galère ... Un truc plus automatique, genre une vanne, ça serait plus pratique.
- La température : parfois et selon la température ambiante, il peut se passer du temps avant que l'appareil n'arrive à celle qui nous intéresse. Par exemple, cet été, quand il faisait plus de 27°C dans notre appart, il fallait que je mette en route l'appareil au moins 1h avant de me coucher pour être sûre qu'au moment de me glisser dans le lit le surmatelas serait à la bonne température pour moi. De même, en hiver, quand il fait très froid, parfois on se dit que la température habituelle est trop basse (surtout quand on a, comme moi, les pieds glacés le soir ^^) mais une fois qu'on est réchauffé, il faut à nouveau la remettre plus bas ... Bref, il faut adapter la machine régulièrement, et je peux comprendre que ça énerve certaines personnes.


Les Plus :

+ La télécommande : bien pratique pour ne pas avoir à se lever pour régler l'appareil parce que finalement c'est trop froid ou pas assez. Bien pratique pour l'éteindre si au final on n'en a pas besoin, ou l'allumer tout en étant confortablement mis sous les draps. Juste deux piles AAA, que je n'ai pas encore changé depuis que j'ai reçu l'appareil en Juillet. 
+ La température réglable entre 15° et 48°C : de quoi se transformer en glaçon ou se cuire le fessier ^^. Autant là je parle surtout du froid, parce que c'est ce qui nous intéresse pour le SJSR, mais ça peut aussi être utile, surtout avec le pack Intense vu sa petite taille, pour chauffer le dos en cas de douleurs lombaires par exemple. Ou se réchauffer les pieds en hiver ^^.
+ La taille : oui, si c'est un inconvénient pour le surmatelas en lui-même, l'appareil est assez petit, et si le lit n'est pas trop bas, on peut le glisser dessous sans problème. Et pour l'avoir enfin testé en voyage, ça ne prend pas de place dans la voiture. 
+ Le transport : le surmatelas se roule ou se plie facilement, le tuyau qui le relit à la machine s'enlève, et l'appareil est équipé d'une poignée pour la transporter. Nickel !
+ Les options : le départ/arrêt différé notamment. Cela permet de ne pas faire tourner la machine non-stop : par exemple, vous lancer la machine bien avant de vous coucher pour refroidir à votre guise vos draps, puis, au moment du coucher, vous l'éteignez, et vous la programmez pour se remettre en route à 4h du matin par exemple, parce que vous savez que vers cette heure-là vous vous réveillez souvent. Ou inversement, vous lancez la machine au coucher, et vous programmez l'arrêt pour quand vous serez bien endormi. L'avantage dans ce deuxième cas est qu'ainsi vous évitez le risque d'engourdissement au matin. 
+ L'utilisation : si de prime abord ça peut faire un peu peur avec les différentes option, le coup de se dire "je vais devoir tâtonner avant de trouver la bonne température", le mode d'emploi lui-même qui donne l'impression que c'est compliqué, au final c'est très simple ! Dès la première utilisation on comprend bien comment ça fonctionne, et en réalité le mode d'emploi est bien fait et clair. Je ne l'ai d'ailleurs pas ouvert depuis le premier essai. 

A noter que si le réservoir n'a pas besoin d'être rempli souvent quand on fait produire du froid, c'est plutôt le contraire avec le chaud (ce qui reste logique ^^).



Et les effets donc, toujours aussi bien depuis tout ce temps ?

En un seul mot : OUI ! Plus précisément : même s'il m'arrive de faire des crises, je peux enfin rester au lit le temps que le sommeil revienne. Comme le surmatelas refroidit mes jambes, la crise ne peut pas se développer suffisamment pour que les douleurs arrivent. De fait, bien que ça n'empêche pas les insomnies, ça me permet au moins de pouvoir rester au lit et donc ça m'évite de faire les 100 pas dans l'appart ou de devoir m'exiler sur le salon devant la télé.
Petit bémol par contre : si je ne prend pas mes médicaments, et qu'une crise survient, le surmatelas n'est hélas pas encore suffisant. Pour moi donc, il ne m'aidera pas à stopper mon traitement. Par contre, j'ai tout de même pu baisser le dosage et passer de 2 cachets de pramipexole 0.18mg à 1 cachet et demi ! Comme ça, ça n'a pas l'air énorme, mais c'est un gros progrès pour moi. Par contre, je pense que pour ceux qui sont atteint légèrement et que ne veulent pas encore prendre de traitement, ça peut être une alternative à tenter (je rappelle que Climsom offre la garanti "satisfait 30 jours ou remboursé" avec frais de retour à leur charge). 

Donc, comme je le disais, le surmatelas Climsom n'est pas du tout un produit miracle qui peut remplacer un traitement. Il est cependant d'un grand secours et peut, dans certains cas, permettre de repousser le moment où il faudra prendre ces fameux traitements qui ne sont pas anodins. Notez cependant que pour les personnes souffrant d'arthrite ou d'arthrose, il faudra veiller à ne pas laisser le froid tourner jusqu'au matin, sous peine d'engourdissement voire de douleurs dans les articulations. Le froid n'est pas supporté par tout le monde non plus, ce surmatelas est donc surtout adapté pour celles et ceux qui sont soulagés soit par le froid soit par le chaud (puisqu'il produit aussi de la chaleur). 


Pour ceux qui voudraient tenter l'expérience, sachez que la firme a été généreuse : leur intermédiaire m'avait promit une petite réduction pour mes lecteurs, et je m'étais imaginé quelque chose entre 5 et 10%, taux assez courant dans les partenariats commerciaux entre les entreprises et les blogueuses. Ce fut donc une agréable surprise que la firme m'a faite en m'apprenant qu'avec le code qu'ils me fournissait je pouvais faire bénéficier de 20% de réduction sur le Pack Intense, le plus pratique pour les gens comme moi qui souffrent localement de la chaleur. Ils ont aussi confirmé que tous leurs produits étaient garantis et que si quelque chose était défectueux, le remplacement ou le retour était à leur charge. De quoi être rassuré ! 



Si vous aussi vous voulez tester un surmatelas Climsom,
rendez-vous sur leur boutique en ligne.

Et pour bénéficier de la réduction promise,
valable uniquement sur le Pack Intense que j'ai testé
il suffit de m'envoyer un mail (à amelie.naud[at]hotmail.fr )
en mentionnant en objet "réduction surmatelas"


Attention :
ne me contacter que si l'achat d'un surmatelas est
nécessaire pour améliorer votre sommeil détérioré
à cause d'une pathologie telle que le SJSR

9 commentaires:

  1. Merçí beaucoup Amelie!! Je suis plus tranquile apres de lire votre blog... finalment j'ai achete un surmatela et j'ai profite ton code et effectivement j'ai reçu le 20 %.. meme que je suis espagnole. J'ai reçu le produit en 3 jours!!!! j'espere le prover tout suite.. Merçí Amelie et excuse mon français parce que je ne connais tres bien ta langue..je te dirais comment va. Therese

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie pour toi, Thérèse ! Je souhaite que ça fonctionne aussi bien que pour moi !

      Supprimer
  2. Merci pour ces longues précisions notamment pour les cotés négatifs. L'appareil sera sans doute trop bruyant pour moi, même en mode "rythme de croisière". ça m'aura au moins épargné l'achat + remboursement.

    Encore merci, je vais conserver finalement mon sur-matelas raffraichissant (coolmat) mais le problème ça dure seulement 3h. Alors je vais tenter de le mettre au réfrigérateur cette nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien !

      Si le problème ne vient vraiment que du bruit, je trouve tout de même dommage de s'en priver, vu l'effet bénéfique que ça peut avoir (surtout si le coolmat vous fait du bien). Mais je comprend. Cela dit, on s'y fait vite.

      Pour ce genre de chose, comme je dis toujours, il faut peser le pour et le contre et voir de quel côté penche la balance. Pour moi, c'est côté pour, les seuls inconvénients sont le bruit auquel finalement je me suis habituée, la lumière (pareil, je m'y suis faite) et la chaleur qu'il peut dégager (du coup en été quand il fait très chaud, on doit parfois mettre en plus un ventilo ^^).

      Supprimer
  3. Bonjour,
    J ai essayé de commander un surmatelas climatisé double mais le code ne fonctionne pas. Il est répondu que le code est valide mais ne s applique pas au panier. Il est à 419 euros, c dommage que le code ne fonctionne pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois qu'on me dit ça, je vais me renseigner. Il est possible que j'ai mal compris et que le code promo ne s'applique que pour le matelas que j'ai testé. Je vous tiens au courant (mais patience, il se peut que je n'ai pas de réponse dans la journée !).
      Merci de ce retour !

      Supprimer
    2. Bonsoir !
      J'ai eu une réponse de la personne qui m'avait contactée il y a un an, et il est normal (dans une certaine mesure) que le code n'ait pas fonctionné dans votre cas, je vous copie ici la réponse de madame Gugelot :
      "je viens de regarder et en effet j'avais vu avec ma collègue pour mettre le code de façon à ce qu'il ne soit actif que pour le pack Intense (le plus utilisé voir le seul utilisé pour les pathologies de jambes lourdes et sans repos) car le code étant visible très facilement sur internet par toutes les personnes cherchant une réduction, nous avons eu beaucoup de personnes l'utilisant sans pathologies aucune. Ce que je peux vous proposer c'est de ne pas publier le nom du code sur la page et de proposer aux gens de vous contacter pour le recevoir (ou de nous contacter nous si c'est plus facile). Je vais réactiver la réduction pour les différentes versions."

      Je vais donc effacer le code de mon article mais le donnerais volontiers à ceux qui en feront la demande pour améliorer leur confort !
      Je modifierais aussi ultérieurement l'article pour mettre le mail de contact pour ceux qui souhaiteraient passer directement par la firme (ce qui ne me dérange absolument pas, je rappelle que je ne touche aucune commission ;) ).

      Je vous conseille donc de retenter un peu plus tard une fois que j'aurais mis à jour toutes ces informations !

      Voilà, en espérant avoir pu vous être utile !

      Supprimer
  4. Bonjour,

    je vous ai envoyé un mail, et je réitère ici car j'aurai pu me tromper !! =D

    "Je suis tombé sur votre test du surmatelas pour le SDJL

    Je suis moi-même assujettis à cela, et j'aimerai profiter de l'offre !

    Est-elle toujours d'actualité ?

    Avez-vous trouvé un "remède" ne recourant pas l'utilisation de médicaments ?"

    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir
      Si je fais le bon lien avec votre pseudo, rassurez-vous j'ai reçu votre mail. Vous ne l'avez envoyé qu'aujourd'hui, il était inutile de vous inquiéter aussi vite, sachez que je ne passe pas ma journée sur ma boîte mail et que le week end j'ai tendance à ne pas y aller voir ;)

      Je vais répondre en premier lieu à votre dernière question : non, et quand bien même j'en aurais trouvé un, je ne le confierais pas à une personne que je ne connais pas pour la simple et bonne raison que je ne suis pas médecin et que ce serait donc parfaitement illégal. Je ne peux que conseiller de tester des méthodes qui peuvent éventuellement (et j'insiste bien sur cela) vous aider à soulager vos problèmes, comme l'acupuncture, mais ce n'est pas efficace pour tout le monde, et quand bien même ça l'est ce n'est qu'une aide, pas un remède pur et simple.

      Pour ce qui est de l'offre de réduction, oui, c'est toujours valable (puisqu'il n'y a pas mention contraire sur mon blog) mais je passerais par mail pour cela.
      Par contre, qu'entendez-vous par "SDJL" ? Je parle bien du Syndrome des Jambes Sans Repos (SJSR donc) appelé aussi Maladie de Willis-Ekbom. Nous parlons bien de la même chose ou avez-vous confondu ?

      Je répond dans la foulée à votre mail, mais rassurez-vous, ce sera le même contenu.

      Bonne fin de week end.

      Supprimer

Et vous ?